Menu

Arashiyama est un quartier situé au Nord-Ouest de Kyoto. Auparavant, connu comme lieu de promenade de la cour impériale, principalement pour sa fraicheur, il est maintenant surtout connu pour sa forêt de bambou. Arashiyama mérite de s'éloigner du centre ville de Kyoto pour retrouver la nature et quelques temples qui valent le détour. Celui qui m'a le plus plu, est le temple Otagi Nenbutsu-Ji, pour son ambiance si particulière et  tellement envoutante. 

La forêt de Bambous 

La bambouseraie est le lieu le plus connu d’Arashiyama. C’est elle en général qui pousse les voyageurs à s’aventurer de ce côté de Kyoto. Sa réputation en fait un des lieux les plus visités au même titre que Fushimi Inari et le Pavillon d’or. La visite se fait à pied. 


Traverser la bambouseraie c’est marcher sous une voûte verte dont les cimes ondulent au gré du vent. La balade n’est pas longue : après seulement quelques centaines de mètres, nous nous retrouvons déjà à l’autre bout de la bambouseraie, un peu déçu que se soit si court. 

L’ambiance du lieu est inimitable. Et le soleil passant au travers des feuillages donne à l’endroit une atmosphère tellement particulière. C’est un endroit magique! 

Mais attention, c’est un véritable challenge de s’y balader seul et de réaliser des photos de cette allée vide de monde. L’étroitesse du chemin traversant la bambouseraie et le nombre de visiteurs y sont pour beaucoup. 

Nous y étions dans la matinée. Il y avait du monde en plein mois de juillet, mais malgré les promeneurs, si nous attendions un peu l’allée désemplissait par moment et nous avions quelques secondes de quiétude avant l’arrivée du groupe de visiteurs suivant. Si vous souhaitez profiter de la magie du lieu, je vous conseillerais d’y aller en tout début de journée, au petit matin. 

 

La montagne aux singes, Iwatayama

De l’autre côté du pont Togetsukyo se trouve une petite montagne qui abrite un parc aux singes. Ils sont une certaine à vivre la, aux alentours d’un plateau situé aux sommet de la montagne. C’est un endroit étonnant qu’il serait dommage de rater lors d’un passage à Arashiyama. 

La randonnée vers le sommet dure environ 20 minutes et est accessible aux enfants. Dans les premiers mètres, il faut ouvrir l’œil pour apercevoir des singes mais au fur et à mesure on commence à les distinguer au travers du feuillage, se prélassant sur une branche ou s’epouillant les uns, les autres. 

Quelques règles de sécurité sont expliquées aux visiteurs : ne pas les toucher, ne pas les regarder dans les yeux et ne pas les nourrir ailleurs que dans l’espace prévu. 

Une fois arriver au sommet, on découvre un plateau où les singes  jouent et se déplacent en total liberté. Ils sont habitués à voir des touristes avec leurs appareils photo et ne sontpas du tout farouches. Ils déambulent librement et tranquillement autour des visiteurs. Et cela fait plaisir à voir. 

Dans le bâtiment présent sur le plateau, il est possible d’acheter des cacahuètes ou des morceaux de pommes qui pourront être donner aux singes à travers un grillage. Les humains sont à l’intérieur et les singes en liberté à l’extérieur! 

Petit plus : la vue sur Kyoto est superbe! À vous de juger. 

 

Comment s'y rendre

Depuis Kyoto, prendre la ligne de train JR Sagano jusqu'à la gare Saga-Arashiyama. Ensuite, les lieux à visiter sont bien indiqués. 

Prix pour la montagne aux singes : 550 yens,

Horaire : de 9h à 17h

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir