Du riz à tous les étages

Du riz à tous les étages

Après quelques jours à Hanoi, et à la Baie d'Halong, nous partons en direction du nord du Vietnam en train de nuit. Notre point de chute est Sapa, une petite ville nichée dans les montagnes, proche de la frontière chinoise... et très touristique. La ville en elle-même n'a rien d'exceptionnelle, elle a comme seul intérêt de rassembler toutes les agences de trekking afin d'explorer les fameuses cultures de riz en terrasses de la région. Après avoir exploré les terrasses de riz des Philippines, c'est au tour de celles du Vietnam. Cette région est également connue pour abriter de nombreuses minorités ethniques (les Hmong noirs, Hmong fleuris, Tày, Dao, entre autres) qui se différencient notamment par leurs habits.  

Une fois arrivées sur place, nous passons notre première journée à chercher le trek qui nous convient. Malgré la multitude d'agences, la formule reste la même : un trek de 2 ou 3 jours avec nuitées en homestay. Nous optons pour un trek de 3 jours en espérant nous éloigner le plus possible des chemins habituellement foulés par les touristes. A Sapa, des petites madames Hmong noirs en habits traditionnelles avec leurs enfants sur le dos vont continuellement essayer de nous faire acheter quelque chose (tissus, bracelets ou sacs). Parfois ce sont même les enfants qui s'y mettent. Il faut bien avouer que c'est assez usant et que cela nous donnera vraiment envie de fuir la ville!

Le lendemain, les chaussures de marche enfilées, nous nous élançons sur les chemins, nous sommes un groupe de 10 personnes venant d'horizons très différents mais avec en commun la passion du voyage. Le premier jour, nous avons l'impression de nous retrouver sur l'autoroute des touristes, les chemins sont bien tracés et les pauses se font avec beaucoup d'autres randonneurs. Mais, à partir du deuxième jour nous pouvons vraiment profiter du calme et de la sérénité qui règnent dans les environs. Pendant ces 3 jours, nous traversons de nombreux villages, des chutes d'eau rafraichissantes... et beaucoup de boeufs. Les soirées sont bien animées puisque les personnes qui nous accueillent chez elles sont friandes de partager avec nous leur alcool de riz. Cette région nous a séduits pour ses paysages magnifiques et la rencontre avec les locaux (hors des villes et sentiers touristiques).  

 

Voyage effectué en octobre 2014

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

FaLang translation system by Faboba