Banaue et ses terrasses de riz

Banaue et ses terrasses de riz

Après quelques jours passés dans les îles, et un trajet en bus de nuit depuis Manille, nous arrivons à Banaue dans la province d’Ifugao. C’est une ville très animée et point de départ des treks dans la Cordillères des Philippines. Nous avions réservé un trek de 4 jours avec Nora, dont la famille possède plusieurs terrasses de riz dans la région. Elle nous attend à la sortie du bus et nous conduit à notre guesthouse pour quelques instants de repos bien mérités et plus que les bienvenus. 

Quelques heures plus tard, pour notre première journée, nous prenons un jeepney en direction de Hapao. 

Les jeepney sont des transports locaux et typiques des Philippines. Ce sont des jeeps abandonnées par l'armée américaine après la seconde guerre mondiale qui ont été réhabilitées en transports publics et "customisées" de façon... comment dire... assez kitsch, je pense que c'est ça le mot. Chaque jeepney porte un nom et est généralement fort coloré. Il y a deux banquettes en face à face (et de nombreuses places sur le toit et partout où on peut s'accrocher!). Il n'y a pas vraiment d'arrêt prévu (comme des arrêts de bus chez nous), le jeepney effectue un trajet précis mais on peut en monter et en descendre quand on veut. Pour descendre, il suffit de frapper avec sa monnaie sur la main courante fixée au plafond ou de dire "Para", stop en espagnol au chauffeur.

A Hapao, nous nous baladerons parmi les terrasses de riz et ferons un petit arrêt aux sources d’eau chaudes. En réalité, nous avons préféré la rivière (froide) étant donné la chaleur qu’il faisait!

Les jours suivants, nous passerons par les village de Cambulo, Batad et Bangaan. Le plus connu est le village de Batad situé dans un amphithéâtre de rizière! Le point de vue sur le village est vraiment très impressionnant. Juste à côté se trouve la chute d’eau Tappiya (une baignade bien rafraichissante!). Cambulo et Batad sont des villages accessibles uniquement par des petits sentiers pédestres, coupés de toute modernité. Une excellente parenthèse par rapport à l’agitation des villes aux Philippines. 

Pendant ces journées de treks, Nora nous explique énormément de choses sur la culture du riz, sur le fonctionnement de la société Ifugao (la transmission des terrasses, leurs coutumes, leurs habitudes et leurs règles) et sur la nature (ressources dont les habitants se servent comme pharmacie, nourriture et présage parfois).

 

Comments  
  •  
  •  
  • Reply
  • Reply with quote
  • Quote

# Laurent » 22-09-2014 19:41

Je vois que je ne suis pas le seul à avoir été séduit par Batad. Je pense que j'aurais pu y rester des jours et des jours dans ce village. Moi qui aime m'abreuver d'un paysage, c'est un peu l'endroit rêvé. Je n'avais pas pris la peine d'aller à Hapao par contre. C'est aux photos 14 et 18 c'est ça ?
0 +−
Laurent
Laurent
  • WWW

  •  
  •  
  • Reply
  • Reply with quote
  • Quote

# Mielle » 22-09-2014 21:36

Tu n'es pas le seul a être tombé sous le charme de Batad, en effet, j'y serais bien restée plus longtemps que 2 jours!
Les photos de Hapao sont les photos 3 à 9. C'étaient les premières terrasses de riz que j'ai découvertes, après la nuit dans le bus! ;-) J'avais peur que les autres villages ressemblent tous à celui-là, mais finalement chacun a été différent (une ambiance particulière et des paysages à chaque fois uniques). C'est le village de Cambulo qui est représenté sur les photos 14 à 19. Un village coupé du monde et beaucoup moins touristique que Batad.
En tout cas, une chose est sûre, je retournerai dans cette région bien volontiers!
0 +−
Mielle
Mielle
  • WWW

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

FaLang translation system by Faboba